• Sortie ◊ TSOML 81-90 VOSTFR

     

    Sortie ◊ TSOML 81-90 VOSTFR

    the secret of my love

       Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous sors ENFIN la suite de votre daily TSOML. Je pensais finir ce projet bien plus tôt, mais je me suis trop dispersée :p J’espère vous sortir le dernier pack rapidement. Il ne me reste que le time/QC. Ce pack est plutôt sympa, surtout la fin. J’aime l’évolution du personnage de Cha Ra, la « punition » de Ji Sub, les réactions des parents de Seo Ra me font trop rire ; mais les histoires pour la garde de Hae Sol m’ont vraiment saoulée. En plus, un personnage fait son grand retour ! Je ne m’y attendais pas du tout, mais je trouve ça top :D

       Sinon… Moi je n’ai pas trop le moral. J’ai vraiment passé une semaine pourrie. Après avoir passé l’après-midi à pleurer dans mon lit, je me suis dit que j’allais faire la sortie aujourd’hui et en profiter pour écrire mes états d’âme. Bien sûr, vous n’êtes pas obligés de lire (loin de là même), mais j’avais juste besoin de mettre par écrit ce que je ressentais… La semaine avait super bien commencé : en arrivant au boulot, je trouve dans mon casier du chocolat Côte d’or (mon préféré et très dur à trouver ici), cadeau d’une collègue et j’étais dans un bon état d’esprit. Il y avait eu quelques couacs la semaine d’avant au travail, et j’étais bien décidée à partir du bon pied. Puis, j’avais rencontré quelqu’un. Pendant trois semaines, on s’était parlé, on avait été manger ensemble… Le feeling était passé et on avait décidé de voir où ça allait nous mener. Tout était donc plutôt bien parti… Mais, ça n’a pas duré. J’ai souvent l’impression d’attirer les problèmes où que j’aille : dès que j’arrive à surmonter un passage à vide, que les choses se passent mieux, que je me mets à apprécier ma vie, c’est comme s’il y avait une force au-dessus de ma tête qui décidait que je n’avais pas le droit d’être heureuse, comme si j’étais destinée à avoir des problèmes. Cette impression ne me quitte pas depuis plus de quinze ans, mais je pensais que c’était aussi mon état d’esprit trop négatif qui m’attirait tous ces soucis, que si je décidais d’être plus positive, de voir le bon dans chaque difficulté, ça finirait par aller mieux… J’étais donc dans cet esprit optimiste dimanche matin (oui, ici la semaine commence le dimanche, je commence à m’y habituer) et évidemment, ce qui devait arriver arriva : le premier problème. Je ne sais pas si je vous en avais parlé, mais ici, on fait du présentiel et du distanciel en même temps : la plupart de mes élèves sont en classe, mais j’en ai entre 2 et 9 qui sont en distanciel sur Zoom en même temps. Dans quatre classes ça se passe bien, mais dans la dernière, en 5e, c’est plus compliqué : les élèves ne respectent pas la charte qu’ils ont signée en début d’année (webcam allumée, port de l’uniforme, etc.) et ils ne jouent pas du tout le jeu… Plusieurs élèves trichent aux contrôles. Un élève m’a tout particulièrement mis la puce à l’oreille avec un 10/10 en dictée. J’en parle à son professeur principal, mais il est aussi nouveau et ne le voit que deux heures par semaine, donc il ne sait pas trop quoi faire, j’en parle également à mes autres collègues, mais personne ne semblait le connaitre… Je finis donc par lui envoyer un mail - comme j’aurais retenu l’élève à la fin de l’heure s’il avait été en classe - où je lui demande s’il a fait sa dictée seul, que c’est dur à évaluer car je ne le connais pas et qu’un 10/10 à une dictée reste une note exceptionnelle. J’y avais plutôt mis la forme, je ne l’accusais pas explicitement, mais bon, à un moment donné, il faut bien se lancer. Et là, catastroooooophe : dans l’heure, le père m’écrit en mode « vous n’avez pas le droit de contacter directement mon fils par mail, à l’avenir ne le faites plus, il a dit ne pas avoir triché, votre message l’a beaucoup affecté, il va finir par détester votre cours » mouais. Je ne sais pas ce qu’ont tous les parents à me sortir telle une menace « mon enfant va finir par détester votre cours », au final, j’en ai rien à f*** que le gamin me déteste et déteste mon cours. Mais, apparemment, ça doit être la menace ultime vu que c’est déjà le 2e parent à me sortir un truc similaire. Bref, conciliante, mais dubitative, je m’excuse si j’ai blessé le gosse et je passe à autre chose. Sauf que quelques heures plus tard, la mère a envoyé un mail complètement hystérique à la direction de l’établissement, au CPE et au professeur principal (en omettant de me l’envoyer évidemment) où le titre est en majuscules « Plainte contre Mme X (moi) ». Et là, c’est vraiment parti en cacahuètes, elle utilise des majuscules dans son mail (qui ressemble plus à un roman vu tout ce qu’elle a écrit) en mode « Ce professeur harcèle mon enfant, ce qu’elle fait est du cyber-harcèlement, elle profite de sa position d’autorité pour l’accuser, lui faire du mal, c’est une prof qui manque d’intelligence et est jalouse car mon fils est intelligent, elle ne sait pas faire son travail correctement, il faut mieux la former car elle ne sait pas gérer les cours en ligne » et j’en passe. Son mail était tellement insultant et irrespectueux… Je ne m’attendais vraiment pas à faire un jour l’objet d’autant de médisance (surtout que je pensais que l’histoire était close avec le mail du père auquel j’avais répondu). Ça m’a fait craquer. En ce moment, je bosse plus de 80H/semaine, je suis souvent encore en train de faire des corrections ou rédiger des documents à 23H, je suis épuisée, le masque me donne la migraine, je pense tellement au boulot du matin au soir que ça m’obsède alors un tel mail alors que je suis déjà épuisée… Ça m’a juste donné le coup de grâce. J’ai fini par pleurer dans la salle des profs entre deux cours tellement je me sentais mal. C’est tellement injuste ! Je m’investis, je fais de mon mieux pour tout gérer alors que c’est compliqué quand même d’avoir à la fois des gamins en ligne et en présentiel et voilà que cette mère complètement cinglée me prend pour cible… Je crois que c’était trop à encaisser d’un coup. Mes collègues ont bien vu que ça n’allait pas et ont essayé de me parler, mais je suis du genre à tout garder pour moi quand ça ne va pas, j’ai du mal à me confier… Alors, je n’ai rien dit pendant deux jours. Puis là, une collègue est spontanément venue vers moi. Elle avait eu écho de ce qui c’était passé et elle m’a dit qu’elle avait vécu exactement la même chose quand elle est arrivée. La première année, c’était très dur pour elle aussi car les parents sont vraiment des gens irrespectueux et ils se mêlent de tout. Au prétexte qu’ils paient 10 000 euros par an pour inscrire leurs enfants, ils nous (les profs) considèrent comme des esclaves et on doit accepter qu’ils déversent leur haine par mail (car évidemment, en face, ils sont beaucoup plus calmes). Elle m’a conseillé d’en parler à la direction car j’avais aussi peur des répercussions que ça allait avoir. Au final, la principale a été très gentille et bienveillante. Apparemment, elle-même reçoit de nombreux mails similaires chaque jour, il faut réussir à en faire abstraction… Je ne sais pas si je serai un jour capable d’encaisser des paroles aussi méchantes - et complètement injustifiées - un jour, ni si je veux continuer à enseigner dans de telles conditions. J’aime enseigner, ça m’a beaucoup apporté et je ne sais pas du tout quel autre métier je pourrais un jour faire, mais j’ai tellement l’impression d’être pris pour cible de partout… À la TV/dans les journaux, les profs sont toujours traités de fainéants, de profiteurs, les gosses nous manquent de respect et pareil pour les parents, aucune reconnaissance de la hiérarchie… Je ne sais pas, c’est quand même un métier ingrat je trouve et on ne nous prépare pas du tout à cela pendant nos études… 

    Bon, finalement en avoir discuté avec la direction et mes collègues m’a soulagée d’un gros poids, mais ça m’avait vraiment épuisée moralement et je me suis mise à attendre avec impatience le week-end pour me changer un peu les idées. Ensuite, il y a eu des petits soucis « mineurs » : j’ai cassé l’attache de mon bracelet préféré, je me suis endormie pendant une réunion Zoom (oups), mes collègues me font venir plus tôt au travail pour des réunions qui ne me concernent pas vraiment alors que j’ai une montagne de travaux à corriger et rêverais de pouvoir dormir 30 minutes de plus un matin par semaine, et j’ai mal au ventre depuis plusieurs jours (avoir sauté des repas à cause de l’autre mère cinglée n’a pas aidé + tout le stress généré -_-). Mais bon, ça c’est supportable. Par contre, aujourd’hui, à nouveau une catastrophe : je me suis fait larguer ! Il y a des semaines comme ça… Alors, je suis partagée entre les rires et les pleurs. Je vous explique pourquoi. J’ai beaucoup de mal à m’attacher aux gens, mais à chaque fois, ça finit en désastre. Parfois, je vois le mec « en ami » pendant des mois/des années et tout se passe bien, mais dès que je me mets en couple, dans le mois qui suit, ça se termine à cause d’éléments sur lesquels je n’ai aucun impact. Genre, un mec qui se retrouve muté à l’autre bout du pays du jour au lendemain, un autre qui rencontre une meuf la semaine avant mon retour de vacances ou encore celui qui doit quitter le continent dans les trois jours pour des problèmes familiaux… Bref, il se passe TOUJOURS quelque chose et ça me stresse car à chaque fois, quand je commence à les fréquenter, je leur dis « tu vas voir, le début va très bien se passer puis au bout de deux semaines, il va y avoir un truc de fou et tu vas disparaitre ». Le dernier en date avait bien ri quand je lui avais dit que j’étais persuadée d’être victime d’une malédiction avec toutes ces histoires, en disant que j’exagérais… Eh bah, non, j’ai eu raison : ses parents l’ont forcé à aller à un rendez-vous arrangé avec une fille d’une bonne famille et… il a fini par l’apprécier. Bon, au moins, il a eu le mérite de me le dire tout de suite - pas comme l’autre *** qui a préféré me bloquer sur WhatsApp pour ne pas me dire qu’il avait rencontré quelqu’un d’autre ou encore un autre qui a vu plusieurs filles en même temps pour savoir laquelle il allait choisir (et évidemment, ce n’était pas moi lol). Et il a fallu que ça tombe cette semaine quoi… Je crois que ça a juste été le choc de trop. Je n’étais pas suffisamment attachée à lui pour que mon coeur souffre de son départ, mais c’est plutôt ma fierté qui en prend un coup. Je suis furieuse, furieuse car ce genre d’histoires ne cesse de m’arriver et je me demande vraiment bien ce que j’ai fait de mal pour que ça m’arrive à chaque fois. J’ai déjà du mal à rencontrer des gens, leur faire confiance, leur donner une chance… Ça arrive peut-être… une fois par an ? Et encore. Et à CHAQUE FOIS, il m’arrive un truc comme ça. Même quand je choisis un mec désespéré qui est célibataire depuis une siècle et se fait toujours larguer; et que je me dis que j’ai enfin une chance, et bah non, le Destin s’en mêle et me joue des sales tours. Je suis frustrée et dépitée aussi. Je le comprends, il vaut mieux qu’il donne une chance à cette fille choisie par ses parents s’il l’aime bien comme il veut se marier et fonder une famille, à sa place j’aurais probablement fait pareil, donc je ne lui en veux pas vraiment ; mais je suis blessée car une fois de plus, j’ai essayé de faire des efforts et évidemment, ça n’a mené à rien. Bon, l’avantage, c’est que je peux recommencer à trainer en pyjama tout le week-end en économisant sur le fond de teint et que je n’ai plus besoin de nettoyer mon studio (lol), mais je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi ça m’est IMPOSSIBLE d’avoir une relation qui dure plus d’un mois. Même quand je fais tout dans les règles de l’art, ça ne marche juste pas et ça me rend malade. Car j’aimerais bien que pour UNE FOIS ce soit moi qui jette le mec quand je m’en serai lassée quoi :P. En plus, il a fallu que ça tombe le lendemain de l’accouchement de ma cousine (la dernière qui n’avait pas encore d’enfants dans la famille, à part moi) et des nombreux messages de ma mère (qui frôle l’harcèlement) en mode « pourquoi tu n’as toujours pas de relation sérieuse ? Tu es vieille, tu seras bientôt périmée » -_-. Je me sens juste tiraillée de partout et quelque peu déçue car une fois de plus, je suis celle qu’on délaisse ET J’AI LA FLEMME à l’idée de recommencer à zéro avec quelqu’un d’autre. En plus, ça ne me manque pas vraiment. Je suis bien seule, parfois c’est vrai que j’aimerais avoir quelqu’un qui puisse me réconforter quand ça ne va pas, mais je crois que c’est plutôt ma fierté qui en souffre… Ok, je n’aime pas les gens, mais j’aimerais bien qu’ils m’aiment eux suffisamment pour avoir envie de rester avec moi sur - au moins - du moyen terme lol. 

    Enfin soit… Je me dis qu’il vaut mieux que tout aille de travers la même semaine pour que je puisse recommencer ma routine ensuite. Donc là, je pleure car tout s’est mal passé cette semaine, je reste dans mon lit avec la clim et une série (j’aimerais bien manger mon morceau de gâteau au chocolat, mais mon estomac ne se sent toujours pas au top de sa forme -_-), et je me dis que demain je pourrai repartir et finir enfin de corriger mon tas de copies en philo. 

    Edit : mon vol pour rentrer à Noël vient d'être annulé... MAIS L.O.L. C'est plus une semaine noire à ce stade XD

    Je ne sais pas si quelqu’un aura lu ce pavé, mais si c’est le cas : bravo, tu as survécu ! Lol

    Allez, à la semaine prochaine pour la sortie hebdomadaire de HH :D

    QWENTY   
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Octobre à 17:19

    si il ya au moins quelqu'un qui t'a lu jusqu'au bout, moi et je compatis, il y a des semaines où le destin s'acharne et on se demande, pourquoi moi...

    J'ai le même problème de harcèlement de la part de mes parents qui ne comprennent pas que je n'ai pas d'enfants alors que mes cousines du même age et même plus jeune en ont déjà

    Mais bon, je pense qu'il suffit de se dire que chacun choisit la vie qui lui convient le mieux, et que après les problèmes, il y a toujours des solutions, tes collègues semblent assez sympa, c'est déjà ça !! Fighting !!!

     

     

     

     

     

     

     

    .

     

     

    2
    Jeudi 15 Octobre à 17:55

    bonsoir, merci pour tous ces sorties, je compatis après avoir tout lue, bon courage et ne te décourage pas, je te soutiens à fond, fighting

    3
    Jeudi 15 Octobre à 18:10

    Tu dois être la seule ou je lis à chaque fois tout de A à Z.

    Tout d'abords, merci pour ce nouveau pack malgré les moments difficiles que tu vis loin des tiens T.T

    Je crois, on a toujours des semaines ou le destins est contre nous et toute les merdes possible et inimaginable nous arrive...

    Pour tes parents qui ta harcèlent car tu n'as toujours pas d'enfants, je crois que nous sommes beaucoup à vivre cela... J'ai 26ans et je suis célibataire alors que mes petits frères sont en couples. Tout.e.s mes ami.e.s. du collège/lycées sont tous maintenant en couple et maman ou sur le point d'être maman. Quand je dis à ma famille que je ne veux pas d'enfants afin de pouvoir garder ma "liberté", ils ne comprennent pas du coup ca finis souvent en prise de tête... Mais avec le temps, ca va leurs passer ne t'inquiète pas :)

    Le principal, c'est que TOI, tu mènes une vie dont tu es fière même si tu est toujours seule ^^

    4
    Jeudi 15 Octobre à 18:27

    Coucou,

    J'ai lu jusqu'au bout et je compatis vraiment pour ce qui t'arrive... il y a des jours comme ça où rien ne va...

    Je travaille dans un collège et je sais de quoi tu parles... même en métropole beaucoup de parents sont "puants"... même si c'est un collège publique, ils pensent qu'ils peuvent s’immiscer dans tout... après on comprend pourquoi les enfants sont comme ils sont...

    Je me suis fais déjà insultée plusieurs fois... surtout au téléphone... c'est mieux.... c'est un peu comme les réseaux sociaux... c'est bien de le faire derrière un ordinateur ou un téléphone...

    Je vois que tu as été bien épaulé par ta hiérarchie... et malheureusement ce n'est pas toujours le cas... donc j'en suis sûr que cette histoire sera rapidement derrière toi... il ne faut surtout pas te prendre la tête... de tout façon les parents ne supportent aucune critique envers leurs enfants... ils sont parfaits... bien sûr... et puis pourquoi ne pas avoir pris un rendez vous avec toi et vous expliquez calmement... c'est quoi cette manière de hurler par mail ou lettre ?!!

    Bref... je t'envoie des tas d'ondes positives et j'espère de tout cœur que ça va aller pour toi...kisskiss ne te remet surtout pas en question et ne doute pas de toi... il ne faut pas se laisser anéantir par les parents... ce sont eux qui devraient se remettre en question et réfléchir à leurs actes... oops

     

    Je te souhaite beaucoup de bonnes choses... ne craque pas kisskiss

     

    Et un grand merci pour cette nouvelle sortie cool... tu es au top !!!

     

    Très bonne fin de semaine.

     

    5
    yukina
    Jeudi 15 Octobre à 19:24
    Merci pour votre travail et surtout gardes le moral , ne baisses pas les bras et fais un doigt d'honneur au destin en gardant un sourire radieux quoi qu'il arrive le ciel te souriera patience
    6
    Vendredi 16 Octobre à 00:36

    merci beaucoup pour les épisodes!!!te laisse pas faire et fonce!!limite il faut être mauvaise pour avancer dans la vie!!!courage et bisous<3

    7
    Vendredi 16 Octobre à 07:25

    Bonjour Qwenty aller courage je vient de lire ton pavé  "LOL" tu a eu une sale semaine dit toi que ça ira mieux la prochaine et les parents sont affreux ,j'ai travailler quelques années  en petite section et je te comprends , maintenant je bosse avec des personnes âgées a leurs domiciles et je préfère  . Aller courage on va bientôt sortir de cette crise sanitaires et repartir vers nos proches qui nous manque  Bisous

    8
    Vendredi 16 Octobre à 08:02

    Merci beaucoup pour cette sortie et je peux te dire, que je lue toujours tes "paves" et te dit "bon courage", je suis ton "fan" très, très âgé et je peux dire la vie n'est pas en rose mais il faut avancer. Bon courage et bon chance!!!cool

    9
    Vendredi 16 Octobre à 12:57

    merci beaucoup pour cette sortie et...............bon courageoops

    10
    Vendredi 16 Octobre à 15:31

    Heureusement que la principale était de ton côté.

    Bon courage pour la suite.

    11
    sooki
    Vendredi 16 Octobre à 16:14

    les parents paient, donc c'est une école privée

    j'espère que la direction est bien de ton côté, sinon il te restera la fuite

    c'est clair, abstraction, abstraction, abstraction...

    à mon avis, c'est mieux d'être apprivoisée, tenir une distance est une sauvegarde

    moult encouragements pour tout et remerciements pour les traductions partagées

    12
    Vendredi 16 Octobre à 18:37

    Merci beaucoup pour ces nouveaux épisodes !!!

    Fighting pour tout et une belle soirée à tous.

    13
    Samedi 17 Octobre à 07:34

    Bonjour Qwenty,

    MERCI beaucoup pour cette sortie, ce joli packs d'épisodes que mis en ligne.

    J'espère que depuis, ton moral est remonté et que tu souris à nouveau. 

    Bon courage et passe une bonne journée ainsi que toutes et tous.

    14
    Samedi 17 Octobre à 23:28

    Hello Qwenty, oh la la en lisant ton post, je compatis sincèrement. J'espère que ça va mieux. je sais que ça va peser sur ton moral encore un long moment car c'est assez traumatisant. Courage !

    15
    Mardi 20 Octobre à 10:08

    Bonjour Qwenty,Kiwi,Pompom

    Comment vont les charmantes demoiselles en ce moment

    Qwenty merci beaucoup pour les nouvelles aventures Qwentyniènnes et je constate dans ta nouvelle destination ce n'est pas facile d'enseigner car comme toujours les profs sont des faignants, payer grassement, tout le temps en vacances

    Chercher l'erreur car si c'était le cas on aurait pas un mal fou pour recruter et former des enseignants dans toute les matières.

    Je constate que ce n'est plus seulement les enfants qu'ils faut éduquer mais les parents, car ne connaissent pas le savoir vivre et se permette tout et parce qu'ils payent chère les études de leurs enfants (tous lamentables)

    Qwenty concernant les parents on ne les changera pas car toujours à nous saouler c'est quand que tu vas trouver une femme/un homme et de nous faire des petits enfants et après sa rechigne de temps en temps pour les garder en cas de problème.

    Qwenty ne soit pas trop impatiente pour te trouver un beau gosse et un jour tu le trouvera et tu feras pleins de jolis bébés et plus tard tu leur raconteras toute tes aventures Qwentyniènnes avant de dormir.

    Fighting Qwenty et à la prochaine les jolies demoiselles 

     

    16
    Samedi 24 Octobre à 14:41

    Coucou Qwenty bizarre j'ai loupé ta newsletter alors je viens seulement d'apprendre tes malheurs . J'espère que depuis tu as un peu repris du poil de la bête comme on dit lol wink2  Pfff... certains parents prennent leurs enfants pour des petits princes intouchables de nos jours, c'est lamentable. erf 

    Bon, dis-toi que tu es une héroïne de drama, tu subit les pires coups du sort et un jour un super beau gosse, un peu arrogant et désagréable au premier abord viendra à ton secours et vous vous aimerez pour la vie yes C'est tout ce que je te souhaite et tu verra, l'amour arrive quand on ne l'attend pas.

    Sinon je te remercie encore pour Never twice, je me suis régalée avec cette série, j'ai regardé les derniers épisodes avec beaucoup d'émotion.

    Je t'envoie plein de bisous de réconfort et d'amitié kisskisskiss   

    17
    Dimanche 25 Octobre à 07:26

    Salut, 

    J'ai lu ton pavé. Et ça m'a beaucoup parlé. 

    Je suis vraiment désolée pour ta semaine carrément fourreuse. Quand tout arrive à la chaîne, en plus de la fatigue et du stress, c'est normale d'en avoir plus que marre. Je comprends les larmes que tu as versés. 

    Tu sais, je dis souvent aussi que je n'aime pas les gens mais c'est faux, c'est surtout que notre espèce me déçoit énormément. Comment certains peuvent-ils être aussi haineux envers les autres. On a pas à se défouler sur les gens comme ça juste parce qu'on est aigri ou que l'on se sent mal. ( référence aux parents injuste). Et je te rassure, tu n'as rien fait de mal. 

    Je te connais pas vraiment mais tu as l'air d'être une personne qui se donne à fond dans tout ce qu'elle entreprend. Tu nous parles un peu de ta vie sur ton blog, et de ce que j'en vois, tu es une battante. Tu vas rebondir pas sans difficulté mais tu vas y arriver. 

    Pour tes situations amoureuses, je pense que tu devrais oublié cette malédiction, ( perso, je suis une allumée et je crois que ça te porte vraiment la poisse, d'une de le dire à la personne concerné et de deux de le penser, c'est un poison.) Pourquoi tu n'aurais pas le droit au bonheur ? Tout le monde y a droit. Mais le bonheur est fugace, ce sont des petits moments éphémères donc je te donne raison de garder ton optimiste. 

    Perso, du peu que j'ai pu lire,  tu es quelqu'un de très fort et si tu veux changer ta poisse en chance, je sais que tu trouveras un moyen de le faire. 

    Je tremble à l'idée de te laisser ce message, j'espère que se ne sera pas mal placé de ma part de te dire toute ses choses là, mais ton message m'a touché et j'avais envie de te réconforté un peu. 

    Fighting !! ^^

      • Dimanche 25 Octobre à 07:32

        Coucou :)

        Ne t'inquiète pas, ça me fait plaisir au contraire d'être un peu réconfortée. Ton message est plein de bienveillance :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :